Un grand MERCI de Joséphine

604129_480579288652553_963019233_n

Il y avait bien deux mois de cela, nous avons lancé une chaine de solidarité auprès de facebook et de notre site « Malagasy eto Italia » pour sauver Joséphine, ce bébé d’un an et demi malade de rétinoblastome, un cancer de la rétine qui atteint surtout les enfants entre 1 à 5 ans. Les parents de Joséphine, agriculteurs résidents à Fanjakana, un petit village éloigné de Fianarantsoa, se trouvaient dans l’impossibilité d’affronter financièrement les frais sanitaires pour soigner le bébé.

Suite à l’appel au secours envoyé par François Randriamanankoavy à nous, responsables du site « Malagasy eto Italia »,  et ne pouvant rester insensible à cet appel, nous avons pris la décision de prendre en main la situation, en pensant chercher de l’aide auprès des internautes assidus comme nous, et dans le même temps, chercher une association humanitaire qui pourrait bien prendre en charge le cas du bébé. Rappelons que François est un journaliste à Fianarantsoa qui a connu Joséphine et sa maman à l’hôpital de Tambohobe et, avec d’autres personnes de bon coeur sur place, a aidé la famille au premier temps pour les médicaments.

Un élan de solidarité a été donc lancé pour pouvoir procéder à tous les examens et soin du bébé. Le cas a touché plein de coeurs et vous étiez nombreux à avoir apporté votre contribution: dons financiers, matériels, soutien moral et spirituel, présence physique, encouragement et prières à son encontre fusaient de partout dans le monde.

644021_396785143726027_427901918_n

Et nous voici finalement avec une bonne nouvelle: la FONDATION AKBARALY à Antananarivo – que nous remercions de tout coeur et publiquement ici – a donné son aval et donc prendra en charge le cas de Joséphine, dont les médicaments, les examens médicaux, les chimiothérapies, l’opération, les suivis post-opératoires….

Par contre, le côté « logistique » de la famille est encore à notre charge, et donc vos dons matériels sont toujours les bienvenus : repas, déplacements, et les nécessaires pour la Princesse (couches,….). Nous n’oublierons et ne lasserons jamais de remercier Sylvia et Maminirina qui se sont portés garants et références de la famille de Joséphine auprès de la Fondation sur ce plan, ceci faisant partie des conditions dans l’accord.

Avec cette lettre donc, nous tenons à remercier vivement vous tous qui êtes le pilier de ce beau marathon de solidarité :

Merci tout d’abord pour la confiance que vous avez accordé en nous dans cette entreprise, ce qui n’est pas facile à gagner en notre jour où l’arnaque est roi.

Mais MERCI surtout à :

– François Randriamanankoavy, Président de l’Association des Journalistes Sakaizan’ny Kilonga Sud Mada à Fianarantsoa, Mme Rondro, assistante sociale de la commune urbaine de Fianarantsoa et monsieur le Président de la Région de Fianarantsoa , qui ont apporté leurs premiers secours quand la famille s’est retrouvé impuissante et désespérée devant le cas de leur enfant.

– les médecins qui se sont occupé du bébé tout au début de sa maladie, mais surtout au Dr Dieudonné Randrianiaina du service Oncologie de l’hôpital de Tambohobe, Fianarantsoa, pour ses précieuses aides, prestations et loyaux services,

– Dr Sylvia Randriamihoatra du service oncologie pédiatrique de l’Hôpital Ravoahangy Andrianavalona à Antananarivo pour sa disponibilité de vouloir consulter le bébé dès le lendemain de son arrivée dans la capitale, et l’avoir admis à l’hôpital tout de suite après, ainsi que le Dr Constant Sozarivo et tout le staff du service Oncologie sans exception,

– vous tous qui avez répondu à notre appel aux aides: pour vos dons financiers et matériels. Votre soutien moral et spirituel. Votre  présence virtuelle et réelle. Ces petits coeurs, ces conseils, ces prières, ces empressements aussi…. autant de petits gestes qui faisaient chaud au coeur et nous stimulaient tant.

– tous ceux qui ont prêté main forte à la famille et à Maminirina , Sylvia et Minosoa pour les gardes à l’hôpital,

– vous tous qui êtes allé trouver Joséphine à l’hôpital, les bras toujours chargés : couches, jouets, vêtements, goûter, repas, fruits… Mais aussi à ceux qui ont offert des crédits pour les portables,

– tous ceux qui se sont accouru quand elle avait besoin de donneur de sang et sur qui nous pourrons encore compter si besoin est,

– ceux qui ont travaillé « à l’ombre », car nous imaginons leurs tracas pour trouver les médicaments inexistants au pays ou aussi pour contacter des associations  à qui on pourrait confier la Princesse,

– à tous les « facteurs », que ce soit notre Zokibe à Rome qu’on a bien dérangé pour les courses intramuros, et surtout les pélérins venus pour la canonisation qui ont bien voulu ramener à Antananarivo les médicaments et les matériels médicaux offerts par les bonnes samaritaines de Rome,

– à tous les fans cosmopolites de la Page “Help Baby Josephine fight a cancer – Tolo-tànana ho an’i Joséphine” sur facebook, qui sont là, fidèles à leur poste, à longueur de journée, pour prendre des nouvelles de la miss, à sourire ensemble ou s’émouvoir ensemble. à s’encourager mutuellement. Une grande force s’est créée dans cette page, l’amitié s’est élargie, car notre combat commun, celui de lutter contre toutes formes de cancer, nous a réuni autour de Joséphine. Et par ce biais même, Tino, le petit chat bleu symbole de la lutte contre la rétinoblastome a pu aussi prendre l’avion pour tenir compagnie à petite Joséphine à Madagascar. Un véritable et infatiguable globetrotter qu’il est Tino.

– aux médias qui ont bien voulu publier l’histoire de Joséphine pour plus de sensibilisations,

– à vous tous cités ci-dessous (personnes individuelles, familles, institutions, associations, groupes d’amis ou collègues, congrégations religieuses,…) et aussi à tous ceux qui voulaient aussi rester dans l’anonymat ; vous, éparpillés dans les quatre coins du monde, sans distinction de race ni de religion, mais  animés par votre sensibilité devant la douleur de ce bébé à la merci de ce sale crabe, vous n’avez pas hésité à vous mobiliser avec vos appels et vos déplacements pour pouvoir contribuer financièrement à cette noble cause

Tout simplement, MERCI DU FOND DU COEUR:

– Lanto Rnt
– Valisoa R.
– Lalaina Andri et Hanta Ramanantsoa
– Saholy Ramavoaritiana Ralamboarivony et enfants
– Famille Trêves
– Annie Randriambololonera
– Lalatiana et Raozigasy
– Harimalala Baltimore
– Dominique Ratefimandimby
– Bakoly Rambeloarison
– Sakaizakely
– Pisokely
– Beby R
– Zo Aina
– Ikalaratsy Tia
– Nydiane Rzf
– Bakoliarisoa Noro
– Fr Vincent Ignace Rakotoarivelo, OssT
– Congrégation “Suore Ospedaliere della Misericordia”
– Congrégation “Piccole Figlie del Sacro Cuore”
– RP. Rabenirina Joseph
– Famille Parlato
– Britto Andriatovoherindrainy
– Madame Dolcia
– Famille Hanitra Rajaonarison
– Famille Louis Ellys
– Mireille Andriankaja
– Famille Rajaonarivelo
– Ony Rasa
– Tina Emelcia
– Nary Raveloson
– Famille Leneveu
– Loredana et Giuseppe Pagano
– Colonnel Bernard (Ministère Intérieur)
– Njava Vola
– Johan Ratsimandresy
– Ramanantenasoa Vololonirina
– Rafaniriantsoa Jean Adrien
– Don Alfonso e la parrocchia di Basilica San Tammaro (NA)
– Rosa D’Errico e le sue colleghe :  Sonia Lanzotti, Maria D’Aponte, Francesco Canciello, Annunziata Palermo, Patrizia Costanzo, Margherita D’Errico, Maria Migliaccio
– Association “Sekolin’ny Masoandro”
– Madame Andriantasy
– Association “Mondobimbi TOSCANA Onlus”
– Andriakotoharison Princy
– Alessandro Palumbo
– Michele Esposito
– Tiziana Di Iorio
– Yolène Roth
– Randriamiarisoa Jean Raymond
– Cosfa As
– Famille Henri M.
– Banque Mascareignes Madagascar
– Papan’i Fanoa
– Frederique Giraud
– Association “Ma.Mi – Malagasy Miray” di Torino
– Association “Bimbi del Madagascar Onlus”
– Nivo Rabe-Li
– Famille Rajaonarivelo
– Fanja
– Mampionona
– Tahiry
– Stéphanie Vololonirina
– Jean Razafindambo
– Rakotomavo
– Famille Rakotomanana
– Youli Manohiaina
– Jojo
– Ravaka
– Rabodo
– Enny Diana R.
– Arimalala Sylviane
– Nja’ Ranaivondrambola
– Famille RATSIMA ARIMINO Toky Felana….
– Fahamarinana Maharitra
– Frip Glam
– Lala Rakotoson Serge Eva Ralph
– Danie
– Thierry
– Vinou Léger
– Anselme
– famille Rabarijaona
– Raharinosy Saholy
– Andrianomanana Mamisoa
– Razafindrakoto Harimalala Andoniaina
– Ramanitrarivo Ando et famille
– Madame Faly
– Dr Lucie Ranaivoarisoa
– RABEARINIVO Ainasoa   Hasina Fanantenana
– Ravaonirina Odette Ruffine
– Famille Naly  Ratsimaholizanany
– Mbola Claudia

– Randriarimanana  Fanjaniaina
-Association « G.T.M – Gasy Tsy Manavaka » di Milano

 

Si l’état de santé de Joséphine est ce qu’il est actuellement, comme le montre la photo ci-dessus, c’est surtout grâce à vous et votre générosité. Ce que nous avons reçu jusque là nous ont permis d’affronter les nombreux examens cliniques et analyses de laboratoires, tous les médicaments et matériels médicaux nécessaires durant son soin, les 3 séances de chimiothérapie faites jusque-là ainsi que les besoins de premières nécessités de la famille, tous leurs déplacements et les frais pour faire venir son père et deux de ses grands frères de son village natal pour se relayer avec les gardes et les petits services à l’hôpital pendant que la maman est prise à temps plein avec Joséphine, car il faut noter que même si l’hôpital est public à Madagascar, TOUTES les dépenses sont à la charge de la famille.

Avec une battante comme notre Princesse, c’est toujours avec sourire et abnégation que nous continuons notre assistance. Nous croyons en sa guérison mais elle a besoin de nous tous dans cette bataille, qui ne fait que commencer d’ailleurs. Nous vous rappelons que seulement le côté santé qui a été pris en charge par la Fondation, le reste est encore notre mission. Mais ensemble, avec vous tous, nous avons pu et nous pouvons.

Et nous présentons nos sincères excuses ici si jamais on a omis de nommer quelqu’un, par inadvertance ou par erreur ou par quoi que ce soit. Sachez que vous avez tous notre gratitude.
Minosoa, Sylvia et Maminirina, Andry, Rondro et Hery, au nom de la famille de Joséphine Fitahintsoa.

Jo et Tino 2

Tsidiho koa ny tranonkala Malagasy eto Italia fa ho hitanao any ny fisaorana.

Publicités

#TEDxTana 2010: Fandraisana anjaran’i Jean Emilien

Mombamomba an’i Jean Emilien Rakotonandrasana (nalaza tamin’ilay hirany hoe  ‘Maintso malama’)

Teraka tamin’ny  03 septambra 1963 tao Ambalavao Tsienimparihy – Fianarantsoa ary taranaka mpiangaly zavakanto niara-nalevina tamin’ny jejy voatavony (ny raibeny). Nandritra ny fety an-tsekoly sy lanonam-pianakaviana nandraisany anjara no nahamarihan’ny olona azy voalohany sy nanohanana azy tamin’ny lafiny hira. Kabaosy (gitara nentindrazana Malagasy) no niantombohany teny am-piandrasana omby mandritry ny fotoam-pialantsasatra. RAMOMA Pauline no reniny. Indray andro dia nahatsikaritra mpitsoka farara iray izy, nanaraka ny hiran’ireo  mpianatry ny rainy, RAVOAVY Jean.

Fianarantsoa, toerana niaviany

Sarotra ihany ny niaingany ho mpiangaly zavakanto satria tsy dia nankasitraka izany loatra ny rainy, izay nahavita mihitsy namotika ny kabaosy fitendriny teo an-tampon-dohany. Lalan-jotra hafa mantsy no noeritreretin-drainy ho tokony nizorany. Avy amin’ny lafin-dreny dia mpilalao   » horija »  sy  « jejy voatavo »  ary raha ny lafin-dray kosa dia mpiangaly « lokanga » sy « kabaosy ».

Teo amin’ny faha-17 taonany, rehefa nihevitra ho mahavita tena dia nandao ny tokantranon-dray aman-dreny. Mpitendritendry teny amin’ny toby fiantsonanan’ny fiara mpitatitra mampitohy faritany ireny izy taorian’izay.

Mbola zaza vao 5 taona i Jean Emilien ny 14 oktobra 1968 raha niaka-tsehatra voalohany tao amin’ny Kaominin’i Talatan’Ampano.

Fony mbola mpianatra, nandritra ny andro tsy fianarana, dia miaraka amina namana vitsivitsy izy miangaly ny mozikany. Saingy niha-sarotra ho azy ny mamory namana ka teraka tao aminy ny eritreritra hamatotra ny farara eny an-tendany mba hahafahan’ny tànany mitendry kabaosy; io fomba io no nahafahany mihira ka sady nitsoka farara no nitendry kabaosy. Ary teraka teo koa ny anaram-petaka hoe « L ‘ homme orchestre ».

Fiakarana an-tsehatra nandritra ny #TEDxTana 2010 miaraka amin'ilay « kabôsy » amin'ny endriny maoderina namboarin'i Jacob Aci, ilay nanamboatra ny gitara fitendrin'i Sting sy ry Kassav. Natao fanomezana ho azy izy iny fa tsy taka-bidy raha eny anivon'ny tsena no hividy azy i Jean Emilien.

 

Ny 5 febroary 1982 no nanao fandraisam-peo voalohany tao amin’ny RNM (Radio Nasionaly Malagasy) i Jean Emilien ka hira 10 tamin’io fotoana io no noraketina. Misy amin’ireo sangan’asany no lasa hira famantarana fandaharana mandeha ao amin’io fandefasampeo io. Isan’ireny ny « Handeha hiala voly » sy ny  « Voromangan’i Gasikara »

Teo ny tahotra fony izy nentin’i Rossy niaka-tsehatra voalohany indrindra tao amin’ny KANTO Antanimena, nefa hoy izy tany an-tsainy tany hoe « Kabosy ity, azo atao amin’izay itiavako azy ». Nankafizin’ny mponin’Antananarivo avy hatrany anefa ny asa kantony ka nisy ny nanipy zavatra teny ambony lampihazo, izay noheveriny fa vokatry ny tsy hafalian’ny mpanotrona (satria nankimpiny ny masony mba hankaherezany tena nandritra ny hira nataony), saingy rehefa nahirany ny maso, dia akory ny hagagàny fa hay vola madinika ireo natsipin’ny olona ireo ho fankasitrahana azy.

Teny ambony sehatra nandritra ity #TEDxTana ity dia niantso ny rehetra i Jean Emilien mba hanampy azy hahatanteraka ny tetikasany ho fambolena hazo

Nandalo kely tamin’ny mozika tandrefana izy talohan’ny nilomanosany tao anatin’ny vako-pirenena, ny vako-drazana, ka ny rija no tena nifotorany na dia maro aza ireo gadon-kira malagasy (vakisaova, basesa, salegy, jejy, saranga). Ny tehaka (voasolon’ny kabaosy) sy  ny angorodao ary ny don-tany no tena fampiasa ankehitriny, raha nitsinjaka narahan-tehaka tsy nisy mozika no fanao fahiny.

Mandrotsirotsy ny mpankafy azy ny feo an’orona sy maranitra fanaony, ravahan’ny farara sy  ny kabaosy izay nampiany tadim-peo manokana mba hanakatra ny beso. Sady mahay mikabary ihany koa i Jean Emilien.

Niarahan'ny rehetra niredona ny "Maitso malama" sy ny " O Rila re e" teto amin'ny #TEDxTana 2010 androany

« Hey Madagascar » no rakikira voalohany nataony tany Parisy tamin’ny 1991 ary « Ezaka » tamin’ny 1995 no faharoa. Roa taona taorian’io dia nampitoviana tamin’i Robert Johnson, ilay rain’ny gadona « blues », izay fitaratr’i John Lee Hooker sy Eric Clapton izy rehefa nahazo ny Medaly Volamena nandritry ny fifaninanana mitsoka farara, « Hohner 91 », « Certificate of Honor for excellence in Diatonic tremolo by SPAH –IHO-HOHNER », taona 1991, Détroit, Etazonia. « Miandraza » tamin’ny 1998 no rakikira fahatelo.

cerificat of honnor

Efa imbetsaka izy no masoivohon’ny mozika Malagasy nanerana izao tontolo izao.

Gabon - Jona 2003

Indreto vitsivitsy amin’ireo hira malazany, izay azonao henoina sy alaina amin’ny aterineto:

  1. Miandraza
  2. Likenana
  3. Belina
  4. Fanoriha
  5. Rasoa
  6. Tsy aveloko
  7. Kapetsaka
  8. Mitodiha
  9. Teholy
  10. Aza meka

Taty aoriana vao nisy ny fitiliana ireo talenta vao misondrotra eto Madagasikara (TVM, RTA), fa raha ny tamin’ny andron’i Jean Emilien no jerena dia tsy nisy mihitsy izany, ary ny vahiny aza no nandray anjara betsaka tamin’ny fanondrotana ny mpanakanton’ity Nosy ity tamin’izany fotoana.

Mandray anjara amin’ny #TEDxTana i Jean Emilien Rakotonandrasna amin’ity andiany 2010 ity.

Fifandraisana aminy :

Tel : +261 32 04 022 20 / +261 34 18 725 84

e-mail : feonandringitra@yahoo.fr

Niverina i Mgr Odon Razanakolona, gidraka any Fianarantsoa, Feno rasil Andoharanofotsy

Niverina hanelanelana indray Mgr Odon Razanakolona noho ny fiangavian’ny Firenena Mikambana. Nametraka fepetra anefa aloha izy amin’ny tokony hanajanonana ny fisamborana, fitifirana, fandranitana, ny tokony hamelana ny vahoaka ho afaka maneho hevitra an-kalalahana ihany koa, ary ny hijoroan’ireo ‘lehilahy lehibe’ ho tena tompon’andraikitra ka hitazona ny teny nomena…Midika ve izany rehetra izany fa raha tsy tanteraka ireo dia hiala indray izy. Wait and see!

Gidraka be tany Fianarantsoa, nisy iray no maty, 13 ny naratra, ka 6 amin’ireo no tena atahorana mafy ny ainy.Raha ny tatitra voaray avy any dia toy ny romotra mihitsy ireo miaramila teo am-panatanterahana izany. Efa miitatra hatrany amin’ny faritra rehetra manerana an’i Madagasikara moa ity disadisa ity. Tany Toliara ohatra dia voasambotra i Robert Razaka andro vitsy lasa izay.

Feno miaramila Andoharanofotsy, tsy fantatra hoe izay indray no hosamborina? Alain Ramaroson ve? Satria nandeha be ny feo fa hoe hisy fisamborana faobe androany alina alohan’ny fisian’ny 13 mai rahampitso…..

Nilaza ihany koa ny solontenan’ny Firenena Mikambana tonga eto Madagasikara, i Haile Menkerios, fa hanao fihetsiketsehana am-pilaminana eo amin’ny 13 mai i Andry Rajoelina ary hanao izany am-pilaminana