Cyclône ANAIS

Merci, Lionel, pour l’info

Cyclone_ANAIS

Le Cyclone Tropical ANAIS se déplaçait à 10h00 (dimanche 14) vers l’ouest-sud-ouest à la vitesse de 13 km/h et était positionné autour du point 11.1 Sud / 66.3 Est à 1575 km au nord-est des côtes réunionnaises…
La pression en son centre était estimée à 975 hPa et la vitesse du vent maximal moyen sur 10 minutes était d’environ 139 km/h avec des rafales sur mer de 196 km/h…

Anaïs est déjà rentrée dans les annales de la saison cyclonique 2012-2013 et même bien au-delà puisque pour un milieu de mois d’octobre, elle a connu une intensification rapide jusqu’au stade de cyclone et tellement rapide qu’elle a sauté le stade de Forte Tempête Tropicale… elle est en effet passée du stade de Tempête Tropicale Modérée (le 13 octobre à 16h00) à celui de Cyclone Tropical (le 13 octobre à 22h00)…

Anïs est donc une précoce mais aussi une véloce… et pour lui rendre hommage, une petite animation : Anaïs fait son show…

Anaïs évolue dans des conditions environnementales favorables à son intensification même si elle ne devrait pas aller plus haut dans les stades de développement, elle devrait maintenir le stade de cyclone pendant les prochaines 48 heures puis commencer ensuite à s’affaiblir plus ou moins rapidement…

Les modèles numériques de prévisions restent en bon accord sur la trajectoire future d’Anaïs pour les prochaines 72 heures (trajectoire décrite sous la carte ci-dessus)…
Au-delà, certains modèles (ECMWF et GFS) proposent une incurvation de la trajectoire plus franche au sud-sud-ouest ce qui ramènerait Anaïs (ou du moins ce qui en restera) dans les abords de la Réunion…

La suite, ici

Publicités

Ny ‘Herin’ny ISIKA’ na ny #powerofwe

Fanao isan-taona ny BLOG ACTION DAY, efa maro ny lohahevitra nentina nanamarika izany isan-taona, fa ny HERIN’NY ISIKA kosa na #POWEROFWE no nofinidy ho entina mankalaza ity taona 2012 ity.
Toa tsara petraka tokoa ilay lohahevitra ho anay eto amin’ny bilaogy Gazety_Adaladala satria isan’ny hery lehibe nentinay nanatanteraka fifanohanana sy famonjena ny sahirana ny ISIKA hatreto. ISIKA  (‘WE’ amin’ny teny Anglisy), satria na nisy tokoa aza ny hetaheta sy fanirianay hanao izay tratra ho fanampiana ny olona niantefan’izany famonjena noeritreretina izany, dia tsy ho efanay samirery noho ny hasarotry ny asa sy ny dingana tsy maintsy ho lalovan’ilay raharaha nirotsahana.

Raharaha inona tokoa?

Angamba hoy ny sasany hoe ianareo no te-hila raharaha toa an-Rainizafilemena any! – Ho valin’izay kosa anefa dia hoy izahay hoe Tsy misy ny mahavita tena, ary ny Soratra Masina aza mandrisika ny manana hanolotra ho an’ny osa.

Noho ny finoanay io teny hoe ISIKA io, dia niroso izahay, nandray an-tànana zaza iray nila vonjy amin’ny fitsaboana tsy maintsy hatao aminy, nefa tsy efan’ireo nahitany masoandro, noho ny maha-fianakaviana tantsaha sy tsy manana fidiram-bola hisahanana ny lany amin’izany. Ny tranga mahazo an’i RALIVAO Fitahintsoa Joséphine no tiana hambara. Mety ho efa renao ihany angamba.

Noho ny fitokianay ilay ISIKA dia tsy natahotra izahay, ary dia vita ny dingana voalohany, Scanner + Echo + Radio + Chimio sns…

Noho ISIKA mpinamana tsy mifanary, na ny eto an-tanindrazana, na ny any ampita (Frantsa, Canada, Italie, USA, sns… tsy ho voatanisa) dia mbola ambony ny fanantenanay fa ho tontosa hatramin’ny farany ny fitsaboana efa natomboka.

Noho ny HERIN’NY ISIKA nifikiranay dia mizotra tsara ny fandraisana andraikitra natao, ary mbola noho ISIKA dia matoky ny ampitso mamiratra ireo sahirana sendra mifanojo amin’ny lalan-tSIKA.

Meteza ary ISIKA mba ho ny AMPITSO, ary ny HERIN’NY ISIKA no ‘ndeha ho entina manatratra ny tanjona. Tsy hisaratsaraka, na hanava-tena, fa hanambatra ny hery sy hiray hina kosa (#powerofwe, #BAD12,#Power of we, #Oct152012)

Tanisa kely ho entina mamarana ny lahatsoratra

« Rire souvent et beaucoup, mériter le respect des gens intelligents et leur affection , gagner l’estime des critiques honnêtes et endurer les trahisons de ceux qui ne sont pas de vrais amis, apprécier la beauté, trouver ce qu’il y a de mieux chez les autres, laisser derrière soi un monde un peu meilleur, savoir qu’une vie seulement a respiré plus facilement grâce à vous, voilà ce qu’est la réussite » – Anthony Robbins