Inauguration du Centre de Presse Malgache

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

Le centre de presse malgache ouvre ses portes

Antananarivo, 30 juin 2011 – Le centre de presse malgache est inauguré ce jour à Antsakaviro en présence de France, M. Jean-Marc Chataigner ; du Country Manager de la Banque Mondiale, M. Adolfo Brizzi ; du Représentant Résident ai du PNUD, M. Agossou Corneille ; du Chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, M. Eric Stromayer et du Représentant Régional de WWF Madagascar et Océan Indien Occidental, M. Richard Hughes.

 

Le projet de mise en place d’un centre de presse malgache est un projet commun de l’Ambassade américaine, de l’Ambassade de France, de la Banque Mondiale, du WWF et du PNUD afin de contribuer à l’amélioration du dynamisme professionnel du secteur journalistique et médiatique malgache. Ces partenaires d’appui aux médias y ont consacrés une enveloppe de 100 000USD.

 

Bien qu’oeuvrant dans des domaines différents, les partenaires du projet partagent la conviction que le développement durable ne peut être possible qu’avec des médias libres et professionnels. C’est parce que l’ensemble des participants au projet ont la certitude du rôle incontournable des journalistes et de leur responsabilité dans la vie nationale qu’ils ont décidé d’apporter leur appui aux professionnels des médias malgaches.

 

Ce centre de presse, qui est aussi un espace d’échanges, met à disposition de ses futurs membres des ressources utiles à l’exercice de leur métier : des supports multimédias, une base de données et de documentations, un éventail de formations, d’évènements, de manifestations et d’ateliers tout au long de l’année.

 

Inspiré de l’ancien centre de presse sis à Antanimena qui a enregistré quelques 700 adhérents, ce nouvel espace appuiera les initiatives journalistiques et médiatiques, ou de communication, afin d’améliorer la diversité et la qualité des productions nationales et locales. A terme, ce nouveau centre est appelé à devenir une entité indépendante, jouissant d’une autonomie juridique et financière.

——————————————————————————————————

 

Discours du Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis Eric Stromayer lors de l’inauguration du Centre de Presse Malagasy

Antsakaviro, 30 Juin 2011

Mon cher ami Mr Hughes, chers collègues diplomates, chers amis de toute la presse,

 

C’est un immense plaisir pour moi de me joindre à vous ce matin pour inaugurer le Centre de Presse Malagasy.

 

Ce jour constitue une étape considérable vers l’avant pour les journalistes qui ont travaillés dans des conditions difficiles, surtout au cours des deux dernières années de crises ici à Madagascar. Les scissions au sein de la presse et souvent le manque d’informations fiables n’ont fait qu’intensifier les tensions et compliquer le processus de résolution des problèmes fondamentaux qui se trouvent au coeur de la crise.

 

Ce centre est une représentation concrète des efforts des Etats-Unis ainsi que de nos partenaires pour promouvoir la qualité de l’information et le professionnalisme des journalistes.

 

Beaucoup d’entre vous sont familiers avec l’ancien Centre Américain pour la presse situé dans notre ancien Centre Cultural Américain. Quand nous avons déménagé vers la nouvelle Ambassade, nous avons réalisé que le Centre était trop loin des journalistes pour être une ressource utile. Nous avons aussi cru que pour être efficace, le centre devait avoir le maximum de soutien possible. En consultant nos partenaires, nous avons décidés que nous partageons des objectifs communs dans le travail que nous menons avec la presse et qu’ensemble, on peut faire beaucoup plus pour promouvoir la qualité du journalisme à Madagascar, que séparément.

 

Il est important de noter que pour la toute première fois, toute une variété d’institutions et d’ambassades sont venues ensemble pour réaliser ce projet. Ainsi, je tiens à remercier le Programme de Développement des Nations Unies, la Banque Mondiale, le WWF ainsi que nos collègues de l’Ambassade de France pour leur volonté de coopérer avec nous dans cette initiative.

 

Travailler pour assurer la liberté de la presse et promouvoir des normes professionnelles pour les journalistes, voilà des intérêts qui dépassent les limites institutionnelles ou même nationales. Si nous voulons aborder avec efficacité les défis auxquels la presse Malagasy fait face, nous devons procéder d’une manière coordonnée. Ce Centre sera une énorme force qui unit, non seulement pour les journalistes, mais pour les partenaires internationaux aussi.

 

Au lieu de voir chacun de nous organiser des séances de formation pour journalistes dans nos institutions et ambassades respectives, nous disposerons désormais d’une manière de coordonner et de collaborer sur ces projets.

 

Comme nous avons déjà commencé à discuter, on peut mieux relier ces séances de formation entre elles pour qu’elles deviennent parte intégrante d’un processus plus large consistant à bâtir les fondations d’une institution de presse solide et indépendante.

 

Certes, nous avons la ferme intention de faire de sorte que ce Centre se transforme au cours des deux prochaines années pour devenir une institution entièrement Malagasy. Nous allons continuer à l’accompagner à travers ce processus et même au-delà. Ceci dit, nous espérons que vous, les journalistes de Madagascar, viendrez ensemble grâce à ce qui vous réunit réellement – au lieu de garder vos distances à cause des différences que vous percevez.

 

Vous tous, quelle que soit votre origine ou vos affiliations dans l’arène de la presse, faites face à des défis similaires. Ces forces qui vous unissent vous permettent d’améliorer votre condition de travail, la qualité de votre travail, ainsi que le prestige de votre profession. Vous avez certes un appel très important, même essentielle dans une société libre et démocratique.

 

Vous pouvez aider à diriger votre pays vers la place qui lui vient de droit parmi les nations démocratiques, prospères et respectées dans le monde. A travers l’accès à l’information les plus précises et ponctuelles. Je vous encourage à utiliser ce Centre non seulement comme ressource pour vous individuellement, mais aussi comme force qui unit tous les journalistes.

 

Le fait que le Centre soit situé dans l’un des meilleurs organisations environnementales au monde constitue une énorme opportunité pour les journalistes. Autant on a beaucoup parlé des défis auquel l’environnement à Madagascar est confronté, on n’a que très peu parlé des défis auquel l’environnement à Madagascar est confronté, on n’a que très peu parlé des manières dont on peut résoudre ces problèmes.

 

Quand on a célébré la Journée Mondial de l’Environnement vers le début de ce mois au Parc National de Ranomafana, nous avons vu des foyers de feux de brousse le long des rives de cette icône nationale. Pour faire face à cette menace, il doit y avoir plus de compréhension parmi le public et les classes politiques sur la manière d’aborder cette menace contre les ressources de Madagascar, avant q’il ne soit trop tard.

 

Ce Cetre vous donne accès aux ressources, experts et informations qu’il fat pour vous informer de manière efficace et informer votre assistance sur la manière dont on résout ces questions. Nous espérons que grâce aux énormes ressources que ce Centre met à votre disposition, on pourra raconter l’histoire de Ranomafana et d’autres semblables pour que Madagascar puisse surmonter les défis d’aujourd’hui et commencer à rêver d’un nouveau lendemain.

 

Merci et bonne chance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :